Les Radicaux de gauche attentifs à ce que le GLII demeure un lieu incontournable de promotion de l’activité numérique

La vigilance est de mise pour préserver la place centrale du Grand Lieu Intégré de l’Innovation.
Le 2e arrondissement constitue depuis longtemps un territoire particulièrement en pointe en matière de développement numérique. Le soutien de la Région, de Silicon Sentier, de la Mairie de Paris, d’Orange et de Google, à la création dans notre arrondissement du Grand Lieu Intégré de l’Innovation (le GLII, plus de 1500m² de surface situé rue du Caire) en est la plus récente et incontournable illustration.
Cette nouvelle structure en plein cœur de Paris permettra de densifier les actions publiques territoriales pour soutenir l’amorçage auprès des acteurs du numérique et particulièrement les TPE/PME. Nous pouvons d’ailleurs nous réjouire de l’efficacité d’une action publique effectuée en partenariat avec des investisseurs privés, résolument tournée de manière adogmatique vers la croissance et l’emploi.
Toutefois, les Radicaux de gauche du 2e arrondissement tiennent à faire part de leur vigilance en direction de la démarche initiée par Mme Fleur PELLERIN, Ministre déléguée chargée de l’innovation et de l’économie numérique, à travers son projet de « Paris, capitale du numérique » qui serait situé à la Halle Freyssinet, dans le XIIIe arrondissement. Ainsi, nous nous interrogeons quant à l’articulation de cette nouvelle structuration (sous forme de pépinières d’entreprises) avec le GLII et nous avons demandé à notre Conseillère régionale Murielle GUENOUX, d’intervenir sur ce sujet à l’occasion d’une question orale posée au Président de la Région Ile-de-France, dans le cadre de sa séance plénière du 25 avril 2013. En effet, il s’agit d’éviter la multiplication des lieux sollicitant des financements publics et privés sur des secteurs proches voire identiques mais également de permettre la meilleure efficacité possible à l’action publique.
Podcast de la réponse  http://alturl.com/vzzvz
Monsieur Jean-Paul PLANCHOU, Vice-Président de la région Ile-de-France, a répondu à cette interrogation et nous avons eu le plaisir de constater que nos interrogations étaient partagées. En effet, il a mis en avant la nécessaire complémentarité entre les deux projets et a invité les différents promoteurs à éviter de laisser à penser que le projet situé à la Halle Freyssinet puisse être le seul qui serait représentatif de la richesse et de la diversité des activités du numérique francillien. Il estime d’ailleurs comme nous qu’un risque de pression sur les partenaires privés qui sont engagées dans le GLII existe.
Avec l’appui des élus Radicaux de gauche inscrits dans les majorité municipale et régionale, les Radicaux de gauche du 2earrondissement vont continuer à être attentifs à l’action de la puissance publique sur le GLII.
Advertisements

2 réflexions sur « Les Radicaux de gauche attentifs à ce que le GLII demeure un lieu incontournable de promotion de l’activité numérique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s