Pour faire vivre nos idées, portons un candidat PRG à l’élection présidentielle

Pour faire vivre nos idées, portons un candidat PRG à l’élection présidentielle

Contribution du PRG Paris pour le Congrès du PRG des 2, 3 et 4 septembre 2016 à La Rochelle

cropped-logo_prg2.pngcropped-27dfb-6718_485357224864798_1831843997_n.jpg

Lors des dernières élections départementales, régionales, sénatoriales et européennes, les Radicaux de gauche ont signé des accords électoraux avec le parti socialiste. Mais, dans de nombreux territoires, ces accords ne furent pas respectés.

Depuis la candidature de Christiane Taubira à l’élection présidentielle de 2002, aucune candidature nationale sous notre propre drapeau ne s’est fait jour, étant entendu que les Radicaux de gauche ont respecté leur engagement à l’occasion des Primaires citoyennes en soutenant leur vainqueur, François Hollande.

En 14 ans, nos militants n’ont pas pu soutenir une candidature radicale autonome nationale à une élection républicaine.

Beaucoup de nos militants, et notamment les plus jeunes, n’ont ainsi eu à ce jour pour choix, en tant que Radicaux de gauche, que de soutenir des listes de candidats socialistes.

Sauver quelques circonscriptions aux prochaines élections législatives nécessite-il que notre identité politique soit ainsi étouffée ? Peu importe que la réponse soit négative ou positive, l’identité politique des Radicaux de gauche réside justement dans notre capacité à ne pas aborder le combat des idées par un angle utilitaire irrespectueux du choix citoyen.

L’absence médiatique du parti depuis le début du quinquennat, nous interpelle et nous inquiète. Nous devons, plus que jamais, porter un candidat radical de gauche pour défendre nos valeurs.

A l’avant-garde sur les questions sociétales

Le PRG, euro-fédéraliste et défenseur d’une VIe République ambitieuse, a porté avant les autres des propositions audacieuses en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuel-le-s, pour la fin de vie dans la dignité, pour la légalisation du cannabis, pour la reconnaissance du droit de vote et d’éligibilité des étrangers aux élections locales, pour la procréation médicalement assistée la plus ouverte possible, pour l’éthique dans la recherche génétique, pour la défense d’un urbanisme écologique volontariste, etc.

Notre vision libérale dans le combat contre toutes les discriminations n’est pas qu’une vue de l’esprit.  Ainsi, face à l’afflux migratoire de réfugiés issus de zones où la violence fait rage, les Radicaux de gauche parisiens se sont mobilisés sur le terrain et ont soutenu sans relâche la mobilisation de moyens ainsi que la création de centres d’information, d’accueil et d’hébergement pour les exilés.

En précurseur du réformisme économique

Notre approche non-dogmatique des problématiques socio-économiques apporte une réponse à une néo-mondialisation numérisée nécessitant une analyse experte, complexe et évolutive.

Défenseur d’un service public innovant, d’une recherche publique ambitieuse et d’une politique extérieure utilisant un libre-échange européen adapté à nos exigences sociales et environnementales ; nos choix sont portés par le pragmatisme et le bien collectif.

Le co-développement irrigue nos orientations stratégiques où la francophonie est un vecteur culturel indéniable au même titre que notre capacité à attirer l’attention du monde par certains événements sportifs majeurs.

Notre capacité à dépasser les combats d’arrière-garde zadiste pour réussir la transformation collaborative et solidariste nous rend indispensable pour une gauche étouffée par ses certitudes du XIXe siècle où le dimanche, « jour du Seigneur », doit être chômé.

De l’Audace, encore

Le Parti radical de gauche est, depuis l’élection de François Hollande, le seul parti politique représenté à l’Assemblée nationale et au Sénat à soutenir le Président de la République en dehors de son propre parti.

Nous sommes conscients de l’apport de nos représentants au Gouvernement. Mais, nous sommes également conscients de l’importance des déceptions actuellement ressenties parmi nos militants et dans notre électorat, déceptions accentuées par un contexte socio-économique difficile et une crise politique grave. Les Radicaux de gauche doivent ainsi assumer leur part de responsabilité et éclairer le débat public de leurs valeurs progressistes et humanistes.

Initiateurs des Primaires citoyennes et de leurs succès, les Radicaux de gauche constatent avec dépit que les conditions de la participation du PRG aux Primaires portées par la Belle Alliance Populaire ne sont pas réunies et qu’aucune des autres Primaires envisagées à gauche ne sont suffisamment ouvertes et sérieuses pour porter le nouvel élan que nous devons aux citoyennes et aux citoyens.

Les valeurs républicaines étant plus que jamais au centre des préoccupations démocratiques, le réformisme radical porté par nos responsables, nos élus et nos militants s’inscrit dans les défis des prochaines présidentielles.

N’attendons pas que d’autres nous fassent exister ni que le vote utile ne constitue le seul projet politique de ceux qui, dans la majorité, refuseront tout devoir d’inventaire.

Comme l’écrit Jacques Mézard, Président du Groupe RDSE au Sénat, « un courant politique dont l’expression n’est pas lisible dans la principale élection française devient inaudible, terriblement marginalisé et ses militants démobilisés ».

Prenons nos responsabilités en décidant au Congrès de La Rochelle de présenter un candidat à l’élection présidentielle. Choisissons une candidate ou un candidat pour nous représenter et lançons dès à présent la dynamique collective pour porter haut et fort nos couleurs en 2017 !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s